LHistoire du Amma...


L'Histoire du Amma


La technique amma ( ou anma) prend sa source dans la médecine traditionnelle Chinoise, vieille de de plus de 4000 ans. Le terme "amma" qui signifie "calmer par le toucher" est dérivé des caractères Chinois "An" (presser, appuyer,pousser) et "Mo" (toucher, effleurer, lisser).

Les arts traditionnels Chinois de guérison, qui ont voyagé par la Corée (grâce aux Moines Bouddhistes), ont étés introduits au Japon au début du VI° siècle.

"An Mo"  recouvrant alors, tout ce qui était techniques manuelles de soins, tels le massage et l'acupression, est adopté par les japonais, qui le prononcent "anma" ou "amma".

A travers les manœuvres variées qui le caractérisait: pressions, étirements, balayages, percussions... "amma" fut alors considéré comme un style de massage hautement qualifié.

Au 19° siècle, le amma fut institutionnalisé comme profession pour les aveugles. On dit que les masseurs "amma" parcouraient les villages et s’annonçaient à l'aide d'une flûte, pour proposer leurs services.

Mais l'introduction progressive au Japon des techniques de médecine occidentale, prirent l'ascendant sur les arts traditionnels de guérison, dont le amma. Comme celui-ci avait déjà perdu de sa crédibilité, du fait de sa pratique par des aveugles (considérés comme désavantagés, de par leur handicap), le amma devint alors associé au seul plaisir et confort.

Le amma ira même jusqu'à être interdit après la seconde guerre mondiale, sur ordre du général Américain Mc Arthur, ce qui entraînera une vague de suicides chez les praticiens ne pouvant plus exercer leur Art. Le Président Américain Truman sera conduit à abroger cet interdit.

Le amma traditionnel fait son apparition aux Etats Unis en 1971, dans un SPA Japonais de San Francisco. Une école destinée à former des praticiens amma locaux, va alors voir le jour. Elle sera dirigée par Takashi Nakumara (Maître japonais).

Celui-ci développa une séquence de "amma sur table" pour tout le corps, d'une durée d' heure, et confia à son étudiant David Palmer, l'Art d'enseigner la technique amma.

En 1982, afin de rendre le toucher plus accessible à tous, David Palmer extraya de la forme "amma sur table", une séquence de manœuvres, dédiées au haut du corps, et créa ainsi un enchaînement de 15 minutes, le client placé en position assise. Le amma assis venait de naître ! Le succès fut immédiat...

La création d'une chaise spéciale viendra ensuite apporter un confort supplémentaire au massé et au masseur.

Les praticiens en massages pouvaient à nouveau proposer leurs services à l'extérieur, tout comme le faisait depuis plus de 80 ans, les masseurs aveugles du japon.